EN SCOLAIRE

Du lundi 20/11 au vendredi 24/11/2017
Ouverture au public le mercredi 22/11 en après-midi
TABLETALPHABET

Exposition d’Iota (à destination des 3-4 primaires)

Maison des associations

D’où vient l’alphabet ? D’où venons-nous ? Un jour, nous avons commencé à être. Qu’est-ce qu’un commencement ? Pourquoi un enfant aime créer et découvrir ?
Créer est souvent « retourner » à l’origine et consiste aussi à découvrir en nous la force de recommencer à chaque fois, dans le sens où « vivre c’est naître à chaque instant ».
Créer et jouer avec l’alphabet nous invitent à réfléchir sur l’origine des mots, sur le sens du langage, sur les outils de communication. On peut dire que la naissance de l’alphabet marque véritablement le début de la démocratisation du savoir. Les lettres d’aujourd’hui ont une mémoire très ancienne, dont l’origine remonte à plusieurs milliers d’années.
D’une façon ludique et pédagogique, dans ce petit labyrinthe de lettres sculptées, le public peut lire et relire, frotter et regarder, imprimer et reproduire sur les petites tablettes, tout ce qui y est inscrit et construit.

Concept, réalisation et animations : Lieven Baeyens et Diane Batens.

Une organisation du Centre Culturel, de la Bibliothèque publique, du Service « Petite Enfance » et de l’Envol. Réservation obligatoire des classes au Centre Culturel.

 

Mardi 28, Mercredi 29 et Jeudi 30/11/2017
LES MISERABLES (Cie Karyatides)

D’après le roman de Victor Hugo  –  Pour les 1-2-3 secondaires

Le récit des Misérables retrace la destinée d’un homme qui a tout perdu, un paria de la société poursuivi par son passé de bagnard et qui se sacrifie pour le bonheur de Cosette, cette enfant que le sort lui a confiée. Le roman fleuve de Victor Hugo se passe lors de la Révolution française de 1848. Intrigue policière pleine de suspense et de rebondissements, ce livre est un grand mélodrame où l’on bascule entre des moments de pur bonheur et des moments d’une grande douleur, où l’on découvre un peuple aux abois prêt à défendre son idéal jusqu’à la mort.
La Cie Karyatides a adapté ce grand roman à la scène sous la forme d’un théâtre d’objets en y retirant les ingrédients essentiels pour toucher le cœur des spectateurs : le parcours de Jean Valjean, la déchéance de Fantine représentent deux personnages du peuple, homme et femme broyés par l’injustice sociale. La mort de Gavroche, solaire gamin des villes et emblème de la Révolution et la misérable condition de la petite Cosette épinglent deux belles figures enfantines de l’époque qui nous bouleversent. Manipulées par deux actrices récitantes, évoluant sur l’espace étroit d’une table, les figurines des Misérables -Jean Valjean, Javert, Cosette, Marius, Gavroche et Fantine- symbolisent l’infiniment petit pour parler de notre humanité tout en offrant aux plus jeunes comme aux grands un spectacle intelligent, grandiose et fascinant.

Un spectacle de Karine Birgé et Marie Delhaye.
Mise en scène : Agnès Limbos.
Avec : Naïma Triboulet et Julie Nathan.
Une co-production avec le Théâtre de Liège, le Théâtre Jean Arp et le Festival Mondial des Théâtres de Marionnettes.

Ce spectacle a obtenu le Prix de la Ministre de la Culture et le Coup de foudre de la presse aux Rencontres Jeune Public à Huy en 2015.

 

Jeudi 11 et Vendredi 12/01/2018
HARCELEMENT

Alvéole Théâtre – Création collective
Pour les 6èmes primaires et toutes les secondaires

Le spectacle « Harcèlement » raconte la lente descente aux enfers d’une jeune fille harcelée à l’école et dans sa vie privée. Il met en évidence les mécanismes du harcèlement scolaire et du cyber-harcèlement à travers des phénomènes de groupe, de la question de la popularité, du prolongement du harcèlement dans la vie privée par les réseaux sociaux, de la place du parent, de l’ambivalence de l’harceleur et de la victime, du rôle des enseignants et de l’institution scolaire.
En fin de spectacle, utilisant le théâtre-forum et le théâtre-agora comme outils de sensibilisation, les comédiens et les spectateurs cherchent ensemble comment les différents protagonistes pourraient agir pour éviter cette violence.

Avec Denis Bechoux, Bruna Bettiol, Yvon François, Laëtitia Moncousin, Sabrina Paletta et Chloé Sadoine.

Le spectacle Harcèlement est soutenu par le Service Citoyenneté et Jeunesse de la Province de Luxembourg.

 

Lundi 15 et Mardi 16/01/2018  –  Pour les Maternelles
SHOES  (Cie La tête à l’envers)

 » Simone et Solange ont le goût du travail bien fait : à chaque chaussure, sa place, à chaque soulier, son pied. Chaque nouvelle paire est recueillie avec soin, rafistolée, chouchoutée, adoptée. Mais les demoiselles sont aussi fantaisistes et sous chaque semelle fleurit l’imaginaire. Tantôt tendres, tantôt déjantées, elles s’inventent des histoires qui les mènent bien loin de leurs tâches quotidiennes… pour le plaisir de voyager.
Un spectacle qui donne une seconde vie à de vieilles chaussures en les utilisant comme marionnettes ou en personnages pour raconter des histoires de tous les types et de toutes les couleurs. Partition à 4 pieds et 4 mains pour 2 demoiselles que rien n’arrête.

Un spectacle sans paroles, énergique et poétique qui se promène entre le réel et l’imaginaire. Un voyage ludique qui multiplie les escales et prend les chaussures pour passeport !  »

Mise en scène : Anne-Claire Van Oudenhove
Interprétation : Stéphanie Mangez, Mélissa Leon Martin.

 

Mardi 27/02/2018  –  Pour les 4-5-6-7 secondaires
DES ILLUSIONS  (Cie 3637 – Création collective)

Ce soir, Emma fête ses 17 ans. Thème de la soirée : « Qu’est-ce que tu veux devenir plus tard ? ». Tous les invités se prennent au jeu et arrivent déguisés… Mais pour Emma, ce n’est pas aussi simple car cette question en soulève d’autres : Que va-t-elle devenir ? Infirmière, policière, avocate, chanteuse ? Elle ne sait pas, elle hésite. On lui bassine sans cesse que c’est la crise, le chômage, qu’il faut être « raisonnable »… Emma ne sait plus comment se projeter et, face à la route toute tracée qu’on lui indique, Emma vacille…
La pièce raconte le dilemme des ados coincés entre, d’un côté, les discours de politiques persuadés que les jeunes doivent avoir envie d’être milliardaires et, de l’autre, les licenciements économiques. Alliant la danse, le jeu, la vidéo et la musique, trois comédiennes se partagent le rôle d’Emma et les soubresauts de ses désirs personnels, collectifs, irréalistes. Elles exorcisent le mal-être d’une jeune fille qui cherche sa place dans le monde.
Une œuvre théâtrale complète, unique, pleine de fougue sur un sujet profond qui traduit et souligne le malaise adolescent !

Mise en scène : Baptiste Isaia.
Avec Sophie Linsmaux, Bénédicte Mottart et Coralie Vanderlinden.

Un spectacle de la Compagnie 3637, réalisé avec l’aide du Ministère de la Communauté française Wallonie-Bruxelles – Service de la Danse – Conseil du Théâtre pour l’Enfance et la Jeunesse.

 

Mardi 13/03/2018 de 9h00 à 15h00
Festival Multi(L)dingues 2018

Né en 2013 sous l’impulsion de M. Freddy Vanderlooven et de M. Philippe Conter et porté par la Province de Luxembourg, la Fédération Wallonie Bruxelles et Réseaulux, le « Festival Multilingues » allie la culture et les langues, l’enseignement et le théâtre.
Depuis sa création, plusieurs centaines de jeunes sont montés sur les planches pour se présenter les uns aux autres des saynètes en anglais, allemand ou néerlandais. Le Festival Multi(l)dingues a donc pour objectifs de permettre aux élèves des écoles secondaires de la Province d’accéder à la création et à l’expression artistique, d’expérimenter une autre facette de la pratique d’une langue étrangère, de s’inscrire dans une véritable aventure humaine, éducative et culturelle. Et, cerise sur le gâteau… les troupes d’acteurs peuvent à présent bénéficier d’un coaching !

Invitation est lancée aux étudiants et professeurs des cours de langues étrangères à créer une saynète d’une dizaine de minutes. Les participants au Multi(l)dingues Festival 2018 présenteront leur création devant d’autres jeunes le 13 mars à Bertrix, le 20 mars à Arlon ou le 27 mars à Marche selon l’institution scolaire dont ils proviennent. Tous les élèves seront tour à tour acteurs et spectateurs puisqu’ils interpréteront leur saynète devant un public constitué d’autres classes participantes. 

 

Lundi 19 – Mardi 20 et Mercredi 21/03/2018
pour les 1-2-3 primaires
LE PAIN DES INVITÉS  (Cie Faux comme il faut)

 » Dans une cuisine improbable, une drôle de bonne femme s’active. Faut bien faire sa pâte aujourd’hui pour avoir du pain demain, non ? Elle mélange farine, sel et eau, tout en évoquant la vie de sa grand-mère, son amour du pain, ses déboires d’apprentie boulangère et ses grandes découvertes… Et le pain aura vraiment bon goût lorsqu’elle le partagera avec vous, ses invités !  »

Mise en scène, dramaturgie : Ariane Buhbinder
Interprétation : Michèle Moreau.

Animation et visite de l’exposition après le spectacle

  1. « Fabrication du pain traditionnel et de pains du monde » avec le groupe intergénérationnel des aînés et la Ligue des Familles ainsi que le groupe « Avana » encadré par le PCS et Vie Féminine Centre Ardenne.
  2. Visite de l’exposition sur l’évolution de la fabrication du pain réalisée par le groupe intergénérationnel des aînés et la Ligue des Familles avec le soutien du groupe des aînés de Vie Féminine Centre Ardenne

Une animation le matin et une l’après-midi, du lundi 19 au mercredi 21 mars, après chaque représentation et par demi-classe en alternance avec la visite de l’exposition. Nombre limité à 5 classes.

Prolongation de la visite de l’exposition le jeudi 22 et le vendredi 23 mars

Une animation le matin et une l’après-midi par demi-classe, en alternance avec une animation à la Bibliothèque publique. Nombre limité à 4 classes.
Inscriptions des classes obligatoires pour les ateliers et la visite de l’exposition au Centre Culturel.

Une organisation du Centre Culturel en partenariat avec la Ligue des Familles, les aînés de Vie Féminine Centre Ardenne, le groupe « Avana » encadré par le PCS et Vie Féminine Centre Ardenne, et la Bibliothèque publique de Bertrix.

 

Lundi 16 et Mardi 17/04/2018  –  Pour les 4-5-6 primaires
DANS MA RUE  (Théâtre des Zygomars)
Copyright : Nicolas Bomal – Province de Liège

 » Dans cette rue-là, il y a deux immeubles qui se font face, quelques personnages comme on en croise tous les jours et aussi une petite fille de onze ans, Carmen. Elle vient d’emménager, ne sort pas beaucoup mais regarde par la fenêtre et s’interroge. Que font et où vont tous ces gens qui sortent de chez eux à six heures du soir ? Sa mère, Gigi, lui a défendu de sortir seule le soir dans la rue. Pas facile pour mener l’enquête ! Mais Carmen est une aventurière curieuse et empathique… Alors un mardi soir, à six heures pétantes, elle se lance et rencontre Louis, « le petit garçon aux beaux yeux bleus, aux beaux yeux tristes, qui habite juste en face ». Et c’est parti, jusqu’au samedi soir !  »

Spectacle drôle et poétique qui, sur fond de chanson réaliste, donne envie de devenir «zempathique», c’est-à-dire, de s’intéresser aux gens ! A commencer par ses voisins…

Co-auteurs : Vincent Zabus et Pierre Richards
Mise en scène : Pierre Richards
Interprétation : Nathalie Mellinger ou Naïma Ostrowski et Samuel Laurant. 

 

Lundi 07 et Mardi 08/05/2018
Dès 18 mois et pour les 1-2 Maternelles
ON Y VA !  (Cie le vent qui parle)

 » Un spectacle où le papier prend forme et se transforme au gré des histoires. On y va ? Oh oui ! Deux comédiennes froissent, chiffonnent, plient, déplient, défroissent, arrachent, découpent, trouent différentes sortes de papier. Autant de petites histoires qui se créent, se racontent, apparaissent et disparaissent dans la matière.
Sensoriel et d’une belle esthétique, ce spectacle tout tendre retrace les moments de la vie quotidienne à travers l’exploration du bruit, du toucher et de la matière.
Une belle rencontre pour les tout-petits dès 18 mois !  »

Mise en scène : Gwénaëlle La Rosa
Distribution: Alexandre Geraci et Giovanna Cadeddu.

Animations après le spectacle : une animation sensorielle d’une demi-heure par classe est prévue après chaque représentation sur la scène en alternance avec une animation à la Bibliothèque. Inscriptions obligatoires des classes au Centre Culturel.

Une organisation du Centre Culturel en partenariat avec la Bibliothèque publique de Bertrix.

 

Jeudi 07/06 et vendredi 08/06/2018
MA VIE EN COULEURS

Spectacle proposé en scolaire et en tout-public dans le cadre des créations annuelles des écoles fondamentales de Bertrix (Athénée Royal, Ecole Notre-Dame du Rosaire et Ecole Croix-Blanche).
Cette saison et durant toute l’année scolaire, trois classes de l’école Croix-Blanche vont créer un nouveau spectacle intitulé : « Ma vie en couleur », titre qui fait référence à la multi-culturalité.
C’est l’histoire de Jules et de sa rencontre avec quelqu’un que tout oppose (culture, milieu social, …), chacun apportant à l’autre un talent ou une richesse qui les amèneront à se dépasser et à envisager leur vie … en couleur.
L’objectif est d’amener les élèves à oser entreprendre, à croire en leur force intérieure et à leur capacité à concrétiser des rêves les plus improbables.

Ecriture de l’histoire : les enseignantes (Joëlle Deroanne, Sandra Gouverneur et Stéphanie Lambert) avec la participation des élèves.
Réalisation d’instruments de musique : Fabian Beghin.
Travail de rythmique en classe : Fabian Beghin et Maxime Champion qui poursuivra ces ateliers en classe.
Adaptation musicale : Fabian Beghin.
Scénographie : Les institutrices, Paul Roiseux et Nathalie Pierre.
Mise en scène : Les enseignantes.
Avec l’aide du groupe intergénérationnel de la Ligue des Familles.
Une organisation du Centre Culturel en partenariat avec la Bibliothèque publique, les Ecoles Fondamentales et le groupe intergénérationnel de Bertrix.